Home » Uncategorized » Do Bail Bondsman Carry Guns?
Filed: Uncategorized

The alert box will be closed in 15 second.


Alert!

This message will hide in 15 second.

Considérant que Reality TELEVISION a fait son chemin dans les foyers américains, des programmes comme “Pet dog the Bounty Seeker” et “Bounty Hunter” de National Geographic ont en effet rempli les salons de personnages percutants, d’histoires vives et de scènes de casser des portes et de rentrer fugitifs. Pet the Bounty Seeker est en fait devenu un nom de famille. Mais bien que ces programmes offrent un bon divertissement, ils ne montrent guère à quoi ressemble la vie d’un vrai serf. Alors que des serfs sous caution saisissent chaque jour des capitaines de caution, peu de conflits sont aussi dramatiques que ceux montrés à la télévision. Pourtant, appréhender des fugitifs imprévisibles doit être une tâche dangereuse, et les garants en liberté sous caution doivent prendre les bonnes mesures de sécurité.

Lorsqu’un accusé est arrêté et ne peut pas payer la caution fixée par le juge, il appelle généralement un agent de cautionnement. Une fois que la garantie est convenue et que les documents sont signés, l’agent de cautionnement dépose la caution et l’accusé est libéré. Le domestique s’arrange alors pour que l’accusé comparaisse devant le tribunal. La plupart du temps, tout se passe comme prévu ; Cependant, il y a des moments où le défendeur saute l’enquête sur le cautionnement et le garant de la liberté sous caution doit déterminer «l’omission» et le ramener en prison. Bien que ces affrontements ne soient généralement pas violents, certains huissiers portent des armes par précaution supplémentaire.

Une question courante pour les garants expérimentés est de savoir si le fait de devenir garant de la caution vous garantit que vous porterez une arme à feu. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que les cautionnements sont soumis aux mêmes règles et réglementations que les citoyens ordinaires. Ils ne peuvent pas porter d’armes à moins d’avoir une licence appropriée délivrée par l’État dans lequel ils résident. Les garants sous caution doivent suivre des cours spécifiques aux armes à feu qu’ils transporteront, et les cours doivent être dispensés par des organismes agréés par le Département des enquêtes criminelles et des services techniques.

Les politiques et les lois sur les armes à feu varient d’un État à l’autre. Pour cette raison, il est impératif que toute personne souhaitant devenir serf se familiarise avec les politiques de l’État dans lequel elle vit, y compris les règles sur le port et la déclassification des armes en public. Bien que les Thralls soient autorisés à posséder des armes à feu et à capturer des suspects, ils doivent toujours obéir aux mêmes lois sur les armes à feu que l’on attend des citoyens ordinaires.

En plus de la certification et de la formation pour porter une arme à feu, les serfs en liberté sous caution doivent passer des vérifications des antécédents criminels. S’ils ont un casier judiciaire, ils ne sont pas autorisés à porter des armes. Récemment, un garant sous caution du Maryland a été arrêté pour possession d’un revolver de calibre .38. Il s’est vu interdire de porter un pistolet en raison d’une condamnation antérieure pour vol.

Un serf doit obéir non seulement aux lois sur les armes à feu, mais aussi aux lois régissant l’arrestation et la détention des suspects. Si un agent de cautionnement utilise une force inutile et excessive lors de l’arrestation d’un suspect, ou s’il appréhende la mauvaise personne, il peut faire face à des réclamations et même à des accusations criminelles. Bien que les circonstances soient peu nombreuses, il y a des moments où les serfs en liberté sous caution rencontrent des «espions» nuisibles qui ne veulent pas être appréhendés. Dans de tels scénarios, lorsque la vie d’un serf en liberté sous caution est en jeu, la question se pose : quand est-il acceptable pour un serf en liberté sous caution de tirer avec une arme à feu pour se défendre ?

En 2008, un homme de Washington qui avait renoncé à une caution pour plusieurs accusations en suspens a été confronté à quatre agents de cautionnement. Le suspect a reculé sa voiture contre l’un des agents et l’agent, craignant pour sa vie, a mortellement abattu l’homme. Lors d’un autre incident en 2012, deux huissiers de justice californiens ont été les victimes du coup de feu mortel, qui ont été tués alors qu’ils tentaient d’appréhender un accusé qui avait renoncé à une caution pour possession de drogue. Les cautionnements doivent être préparés à tout. Ils savent que la sauvegarde est essentielle car même un incident violent avec un saut peut être un de trop.

David Viel, un vétéran de 10 ans sous caution, dit que bien qu’il porte une arme à feu, il n’a jamais eu à l’utiliser parce que dans la plupart des cas, le suspect se rend. Bien que les emplois de serf en liberté sous caution ne soient pas le drame joué à la télé-réalité, le travail du serf en liberté sous caution peut être dangereux et imprévisible. Pour cette raison, certains choisissent de porter des armes à feu. Cependant, les huissiers savent qu’ils sont soumis aux mêmes lois sur les armes à feu que les citoyens ordinaires. Pour cette raison, ils doivent suivre une formation sur les armes à feu avant de devenir des cautions, et ils seront tenus responsables de la façon dont ils utilisent leurs armes.

Related Post Do Bail Bondsman Carry Guns?

Employing A Motorcycle Accident Lawyer That Can Help With Your Insurance Claims

Why You Should Have a Structured Settlement Broker

How Does Smoking Cause Lung Cancer?

QuickBooks Hosting – Why it Pays to Have QuickBooks Hosted by an Application Service Provider

Who Gets Mesothelioma?