Home » Uncategorized » Associate Attorney Employment Agreement
Filed: Uncategorized

The alert box will be closed in 15 second.


Alert!

This message will hide in 15 second.

La plupart des cabinets d’avocats composés de plus d’une personne sont hiérarchiques, avec des partenaires au sommet et différents niveaux d’avocats associés en dessous. Les partenaires sont généralement les propriétaires de l’entreprise et les associés sont les employés. Les associés ont souvent la possibilité de gravir les échelons de l’entreprise pour devenir associés et partager les bénéfices de l’entreprise plutôt que les salaires.

Il est important d’avoir un accord ou un contrat écrit entre les employés et l’entreprise qui énonce les devoirs et les responsabilités de chacun et les conditions dans lesquelles ils peuvent progresser. Ce qui suit est un projet de contrat entre un associé et un cabinet d’avocats qui peut être modifié pour répondre aux besoins d’un cabinet d’avocats engageant un avocat associé.

Le présent ACCORD a été conclu le 21 mars 2011 entre les cabinets d’avocats Smith, ci-après dénommés le « Cabinet » et Joe Blow, ci-après dénommé le « Procureur ».

considérations

Le cabinet d’avocats est une entreprise individuelle fonctionnant comme une société fournissant des services juridiques. Si le cabinet d’avocats change de forme sociale pendant la durée du présent contrat, ce contrat reste contraignant tant pour le cabinet d’avocats nouvellement créé que pour l’avocat.

L’avocat est autorisé à pratiquer le droit dans l’État du Texas.

Le cabinet d’avocats et l’avocat veulent diriger le cabinet d’avocats en tant qu’employés du cabinet d’avocats.

Il est convenu par et entre les parties comme suit :

Section 1. Emploi et responsabilités.

Emploi. Le cabinet emploie l’avocat et l’avocat accepte un emploi en tant qu’avocat aux termes du présent accord.

à temps plein L’avocat doit consacrer tout son temps et son attention au cabinet d’avocats et ne doit rendre aucun service de nature professionnelle directement ou indirectement à ou pour une personne ou un cabinet, sauf en tant qu’employé du cabinet, sans le consentement écrit du cabinet.

devoirs et responsabilités. Le cabinet d’avocats détermine les fonctions à remplir par l’avocat ainsi que les moyens et la manière dont ces fonctions doivent être remplies. Le bureau détermine l’attribution des clients à l’avocat et l’avocat rend des services à ces clients attribués. Le cabinet d’avocats détermine les tarifs auxquels le travail de l’avocat sera facturé.

Article 2. Rémunération

Un salaire. Pour tous les services fournis par l’avocat en vertu du présent accord, le cabinet versera à l’avocat un salaire annuel de 58 000 $, payable chaque semaine ou comme convenu autrement. Le salaire peut être modifié à tout moment d’un commun accord entre les parties.

Prime. En plus du sous 2.1. Si le salaire est mentionné, l’avocat peut recevoir une prime. Le Bonus, le cas échéant, sera d’un montant que la Société pourra déterminer à sa seule discrétion.

Rémunération supplémentaire. En plus du salaire et des primes spécifiés dans les clauses 2.1 et 2.2, l’avocat a droit à un pourcentage de la part du cabinet des réclamations pour blessures corporelles. L’avocat recevra 10 % du paiement du cabinet dans une affaire de lésions corporelles s’il a agi en tant qu’avocat principal dans cette affaire. En outre, l’avocat recevra 10 % du paiement de l’entreprise dans une affaire de lésions corporelles s’il a personnellement porté l’affaire devant l’entreprise.

Section 3. Partenariat. La politique du cabinet consiste à embaucher des personnes en tant qu’avocats qui auront la possibilité de devenir associés au sein du cabinet. Après un certain nombre d’années, le cabinet d’avocats décide si l’avocat sera admis au partenariat. Le cabinet prévoit de prendre cette décision concernant cet avocat au plus tôt le 1er juillet 2005 et au plus tard le 1er juillet 2007.

Article 4. Installations.

Bureau. Le cabinet fournira au mandataire un espace de bureau, un personnel de soutien et d’autres installations et services raisonnablement nécessaires pour que le mandataire puisse s’acquitter de ses fonctions.

assurance responsabilité civile. Le cabinet maintient une assurance responsabilité civile professionnelle couvrant les actes et omissions de l’avocat dans l’exercice de ses fonctions professionnelles.

Voyage. L’avocat peut être tenu de voyager pour le compte du cabinet et sera remboursé de toutes les dépenses raisonnables et nécessaires à condition qu’un état détaillé de ces dépenses soit mis à la disposition du cabinet.

Sociétés professionnelles. Le cabinet paie les frais d’avocat pour les adhésions au barreau de l’État du Texas et à l’American Bar Association.

Formation. Le cabinet paiera le montant raisonnable des dépenses encourues par l’avocat pour maintenir ou améliorer les compétences professionnelles de l’avocat. L’Avocat s’engage à fournir au Greffe les pièces justificatives éventuellement nécessaires pour justifier ces dépenses

Section 5. Avantages supplémentaires.

Assurance santé. Le Cabinet s’engage à assurer la couverture médicale de l’Avocat, de son conjoint et de ses ayants droit dans le cadre d’une assurance collective accident et médicale dont les conditions et les prestations sont déterminées par le Cabinet. L’avocat est actuellement assuré en vertu de la police de son conjoint et n’a actuellement pas besoin d’une telle couverture. Cet avocat informera le cabinet au moment où il aura besoin de ce service.

Vacances. L’Avocat a droit à trois semaines de vacances par an, mais les vacances de l’Avocat seront programmées de manière à perturber le moins possible les opérations du Cabinet. L’avocat a également droit à des congés les jours fériés normalement observés conformément aux politiques énoncées par le cabinet.

assurance-vie. La Compagnie peut offrir une assurance-vie collective dont les montants seront déterminés par la Compagnie.

régime de retraite. L’avocat participe à chaque régime de retraite admissible de l’entreprise sous réserve des conditions de ce régime, tel que modifié.

Invalidité. Dans le cas où l’avocat est incapable d’exercer ses fonctions habituelles en raison d’une invalidité personnelle, le cabinet paiera le salaire de l’avocat pendant cette invalidité pendant un total de quatre-vingt-dix (90) jours sur une période de 24 mois.

Article 6. Fonctionnement.

enregistrements et fichiers. Tous les dossiers, documents et dossiers relatifs aux clients du Cabinet appartiennent et restent la propriété du Cabinet. En cas de cessation d’emploi, l’Avocat ne conservera ni ne reproduira les dossiers, documents ou fichiers du Cabinet relatifs à un Client, à moins que le Client ne demande expressément que ses fichiers soient transférés à l’Avocat.

frais. Tous les honoraires et rémunérations reçus ou réalisés à la suite de la prestation de services juridiques professionnels par l’avocat appartiennent et sont payés au cabinet. Tous les honoraires ou honoraires reçus par l’avocat pour des services professionnels ou d’autres activités professionnelles effectuées par l’avocat appartiennent au cabinet.

Section 7. Durée.

Un an, renouvellement automatique. La durée du présent accord commence à la date du présent accord et dure un an, se renouvelant automatiquement d’année en année, sauf résiliation conformément à la présente section.

Événements de résiliation. Le présent accord sera résilié si l’un des événements suivants se produit :

La mort de l’avocat.

La conclusion du cabinet d’avocats selon laquelle l’avocat est devenu incapable.

Licenciement pour juste motif de l’avocat comme prévu ci-dessous.

la date effective de la résiliation signifiée par une partie à l’autre, à condition qu’il y ait au moins soixante (60) jours entre la résiliation et la date effective de la résiliation.

Accord mutuel écrit entre l’avocat et le cabinet de résiliation.

Résiliation pour invalidité. Le cabinet peut déterminer que l’avocat est frappé d’incapacité aux fins de l’accord si, en raison de maladie ou d’incapacité, l’avocat est incapable de fournir les services d’avocat pendant quatre-vingt-dix (90) jours ou plus au cours d’une période de deux ans du personnage qui est dans l’accord est prévu, et est par la suite réputé avoir pris fin à la fin du mois civil au cours duquel cette détermination a été faite.

Motifs de résiliation. Le cabinet peut licencier l’avocat pour un motif valable s’il détermine que l’avocat a continué à manquer à ses obligations ou à une faute intentionnelle de la part de l’avocat, y compris l’achat, qui ne se limite pas à la détermination par le Barreau de la cause probable d’une enquête. Plaintes ou le dépôt d’accusations pénales contre l’Avocat en vertu de son système disciplinaire qui rendrait la nomination de l’Avocat par le Cabinet préjudiciable aux meilleurs intérêts du Cabinet.

Article 8. Divers.

Conseils. Tous les avis en vertu du présent accord doivent être envoyés aux parties au présent accord aux adresses respectives suivantes :

Avocat:____________

Société: ____________

Un changement d’adresse postale d’une partie peut être effectué en fournissant à l’autre partie un avis écrit de ce changement et de cette nouvelle adresse.

nullité. L’invalidité ou l’inapplicabilité de toute disposition du présent accord n’affectera pas les autres dispositions et le présent accord sera interprété à tous égards comme si une disposition invalide ou inapplicable avait été omise.

Arbitrage. Tous les litiges, controverses et controverses découlant de, en vertu de ou liés au présent Accord seront réglés et finalement tranchés par arbitrage selon les règles alors en vigueur de l’American Arbitration Association.

Les parties ont conclu le présent accord à la première date et année mentionnées ci-dessus.

De:____________________________________________________

Related Post Associate Attorney Employment Agreement

3 Ways to Make Money with your Podcast

Mergers & Acquisitions Can Result from Strategic Alliances

Things to Know About Employment Litigation and Class Action Lawyer

Different Kinds of Lawyers for Business

Wilkes Barre – A Region Where Mesothelioma Is Current